|Humeur| »My dark passenger »

« My dark passenger » ou « Mon passager noir » est un concept qui me vient de la série Dexter : c’est comme cela qu’il décrit cette force sombre enfouie en lui et qui le pousse à tuer. Rassurez-vous je n’ai pas de pulsions meurtrières, et mon passager noir à moi est bien différent !

Mon passager noir à moi c’est la dépression.

Il s’installe petit à petit et prend possession de mon corps sans que je ne m’en rende compte. En septembre dernier, une rupture que je pensais avoir surmontée a été une porte d’entrée pour ce sombre passager. Cela a commencé par des troubles du sommeil : aucune difficulté à s’endormir parce qu’exténuée à la fin de la journée, et puis des réveils : 2-3h du matin, 5h du matin, etc. On pense d’abord au changement de saison, on essaie des tisanes, des plantes, des compléments alimentaires à base de mélatonine…

Et puis la fatigue s’installe, accompagnée d’une lassitude de tout. Petit à petit j’ai délaissé les choses que j’aimais parce que je n’avais plus goût à rien, dont le blog…Je me suis sentie vidée de mes sentiments, comme « anesthésiée« : par exemple, la visite d’une exposition au musée qui avait attiré les foules ne déclenchait rien en moi, aucune émotion.

Puis le passager noir s’est emparé de ma façon de penser : dévalorisation constante, vision pessimiste de l’avenir, etc. S’accompagne de tout cela des pleurs, incessants, incontrôlables. Un jour j’ai dû quitter mon lieu de travail en plein milieu de l’après-midi alors que pour la n-ième fois depuis plusieurs jours j’étais en larmes devant mon écran et dans l’incapacité de travailler.

Je me suis alors décidée à consulter un médecin sur les conseils de mon entourage. Un diagnostic est posé, un arrêt de travail prescrit, un traitement débuté ainsi qu’une psychothérapie.

J’ai eu d’abord une lueur d’espoir, me disant qu’une fois que mon passager noir avait été identifié il serait facile de m’en débarrasser…Mais le processus s’avère long…

Cela fait un mois que j’essaie de me battre contre lui. Je reprends petit à petit le dessus, mais je le sens toujours présent, prêt à bondir et à m’engloutir à la moindre faille…

Je passe les fêtes de fin d’année chez moi, à la Réunion, où j’ai posé mes valises pour 3 semaines. Je compte en profiter pour me reconstruire, entourée de ma famille et reprendre  goût à la vie.

Voilà donc pourquoi j’ai été absente ces dernières semaines…

Je ne sais pas encore ce que je posterai, ni à quelle fréquence, etc. Mais l’envie de bloguer est de nouveau là !

Enregistrer

Publicités

2 commentaires sur « |Humeur| »My dark passenger » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s